logo

Dr. Benazech Déborah & Dr. Gibrila Julien
Chirurgie esthétique & plastique à Montpellier

Augmentation mammaire par prothèse


L’augmentation mammaire par prothèses vise à augmenter le volume des seins en glissant un implant dans une loge réalisée préalablement au dessous ou au dessus du muscle grand pectoral. Il peut vous être proposé d’y adjoindre une réinjection de graisse au niveau du décolleté pour harmoniser le résultat.
L’implant peut être glissé par différentes voies d’abord déterminant la localisation de la cicatrice finale :

  • dans le sillon sous mammaire
  • à la partie inférieur de l’aréole
  • dans le creux axillaire

Votre chirurgien sera à votre écoute pour le choix de la cicatrice et vous conseillera en fonction de votre morphologie et de l’implant choisi.

Augmentation mammaire par prothèse
Consultations pré-opératoires : 2 consultations avec votre chirurgien et une avec le médecin anesthésiste

Bilan pré opératoire : un bilan sanguin, une imagerie mammaire (échographie et/ou mammographie)

Prise en charge sécurité sociale : soumis à demande d’entente préalable auprès d’un medecin conseil

Hospitalisation : en ambulatoire ou 1 nuit post opératoire

Anesthésie : générale

Durée intervention : 1h à 1h30

Durée de repos : 2 semaines

Arrêt de sport : 6 semaines

Durée des soins infirmiers : 10 jours

Avant la chirurgie

Vous aurez de manière systématique 2 rendez vous pré opératoires avec votre chirurgien ainsi qu’un rendez vous avec votre médecin anesthésiste.
Différents examens complémentaires vous serons prescrits :

  • un bilan sanguin
  • Une imagerie mammaire (échographie et/ou mammographie)

Un arrêt complet du tabac vous sera demandé 1 mois avant la chirurgie et 2 mois après.
Votre chirurgien vous donnera une prescription pour l’achat de bas de contention type 2 que vous devrez ramener pour le jour de l’intervention

Combien de temps avant de voir le résultat définitif ?

Un œdème sera présent pendant 3 à 6 mois.
Au départ les seins seront tendus pour reprendre aspect naturel à partir du 3ème mois.
La cicatrice elle, continuera à évoluer sur 18 mois

Comment prendre soin de sa cicatrice ?

La cicatrisation reste un phénomène aléatoire dont la qualité ne peut en aucun cas être garantie. Votre chirurgien, qualifié et spécifiquement formé à ce type d’intervention, utilisera les meilleures techniques chirurgicales et technologiques pour vous permettre d’optimiser le résultat cicatriciel mais ceci ne supprimera pas cet aspect aléatoire et ne garantira pas un résultat invisible.

Pour vous garantir un meilleur résultat votre chirurgien utilise une nouvelle technologie laser, unique, qui s’utilise juste après la suture dans le but d’améliorer le résultat cicatriciel post-chirurgical. »
Pour plus d’informations

Après la chirurgie votre chirurgien vous demandera de masser vos cicatrices matin et soir avec une crème hydratante une fois la cicatrisation acquise.
Le port de pansement siliconé peut aussi améliorer l’aspect cicatriciel.
Il faut absolument bannir le tabac au moins 1 mois avant et 2 mois après la chirurgie.
Les douches seront autorisées en post opératoire immédiat, mais les baignades en piscine, dans la mer ou même un bain seront proscrites pendant 1 mois après obtention de la cicatrisation.
Il sera indispensable de protéger votre cicatrice du soleil pendant un minimum de 18 mois au risque de la voir se colorer.

Comment choisir sa prothèse ?

Il faut choisir la taille et la forme de sa prothèse.
Les prostheses dites anatomiques (en forme de poire) ont la réputation de donner un aspect plus naturel alors que les rondes permettent d’obtenir une poitrine plus galbée notamment au niveau du décolleté.
En ce qui concerne la taille, vous pourrez participer activement au choix de volume grâce à plusieurs séances d’essaie lors des consultations.

Pourrai-je allaiter ?

Une femme porteuse de prothèses à autant de chance de pouvoir allaiter qu’une femme sans implant. En effet d’une manière générale les canaux galactophores ne sont pas endommagés. La voie d’abord hémi-aréolaire inférieure peut couper quelques canaux mais l’allaitement est généralement préservé.

Il y a t-il un risque augmenté de cancer du sein ?

Il n’existe aucune études scientifiques montrant qu’il existe un quelconque rapport en la pose de prothèses mammaires et l’apparition secondaire d’un cancer du sein

Augmentation mammaire par prothèse versus augmentation par réinjection de graisse.

Chacune de ses techniques présentent ses avantages et ses inconvénients.
L’augmentation par graisse permet d’obtenir une augmentation volume avec une consistance et une forme du sein naturelle sans addition d’un corps étranger. Après stabilisation le résultat est définitif chez une patiente poids stable contrairement aux prothèses qu’il faut changer. Elle permet dans le même temps une amélioration de la silhouette par une lipoaspiration. Enfin les cicatrices correspondant au passage des canules sont minimes.
Cette technique ne permet pas d’obtenir un galbe au niveau du décolleté et l’augmentation de volume restera modérée.

Autres interventions chirurgie des seins


Reconstruction mammaire

Reconstruction
mammaire

en savoir plus

Augmentation par lipostructure

Augmentation
par lipomodelage

en savoir plus

Réduction mammaire

Réduction mammaire

en savoir plus

Mamelon invaginé

Mamelon invaginé

en savoir plus

Gynécomastie

Gynécomastie

en savoir plus

Lifting des seins

Lifting des seins

en savoir plus