logo

Dr. Benazech Déborah & Dr. Gibrila Julien
Chirurgie esthétique & plastique à Montpellier

Nos spécialistes de la chirurgie esthétique et plastique, utilisent la technologie urgotouch

Technologie Urgotouch


Si la cicatrisation fait partie intégrante du processus de guérison après une intervention chirurgicale, elle laisse toujours une trace indélébile, une cicatrice qui ne peut pas disparaître totalement. Plus ou moins esthétique et discret, ce résultat cicatriciel est imprévisible et aléatoire, il dépend de chaque individu.
Malgré le geste sûr du chirurgien, la cicatrisation est imprévisible et dépend d’une personne à l’autre. Avec Urgotouch®, vous mettez toutes les chances de votre côté pour optimiser l’apparence de la cicatrice dès le moment de la suture.
urgotouch
Il s’agit d’une avancée considérable en chirurgie esthétique, notamment pour la chirurgie mammaire (prothèses mammaires, réduction mammaire, plastie mammaire) la chirurgie du corps (plastie abdominale, lifting des bras et des cuisses) qui entraînent des cicatrices apparentes.

Le traitement de la cicatrice avec le laser UrgoTouch se réalise au bloc opératoire à la fin de l’acte une fois la suture chirurgicale terminée. Encore sous anesthésie, vous n’éprouverez aucune douleur
En se diffusant dans la peau, la chaleur générée par le tir laser module le processus de réaction inflammatoire et favorise l’organisation du réseau des fibres de collagène pour améliorer le résultat cicatriciel.

Présentation vidéo


Les suites

Il peut y avoir un léger œdème pendant deux à trois jours et un érythème pendant cinq jours.
Pour éviter une hyperpigmentation post-inflammatoire, l’exposition de la cicatrice à la lumière doit être évitée autant que possible et il est recommandé d’utiliser des protections solaires de facteur élevé ou maximum (>50) jusqu’à maturation du tissu cicatriciel et de bien hydrater la zone concernée.
Cette technologie ne dispense pas des massages cicatriciels quotidiens recommandés.

Les résultats

Urgotouch® a fait l’objet d’une étude clinique menée par l’équipe de l’hôpital la Timone et qui a démontré son efficacité. On a ainsi constaté une amélioration moyenne du volume de la cicatrice de 36%. Cinq paramètres ont été pris en compte : la vascularisation, la pigmentation, l’épaisseur, le relief et la surface de la cicatrice.

urgotouch